Skip to content

Créer un compte

Inscrivez-vous pour retrouver tous vos favoris et vos playlists

En créant un compte, vous acceptez les Conditions générales d'utilisation et la Politique de protection des données personnelles de B Concerts.

Retrouvez b•concerts sur : Deezer Spotify Podcast
Accueil

Concert de clôture du 30 octobre 2021

Académie de la voix 2021 - samedi 30 octobre 2021
Salle de musique de la Grande Maison - Fondation des Treilles

Les interprètes : Sandra Hamaoui, Libby Sokolowski, Patrizia Ciofi, Héloïse Mas, Eugénie Joneau, Valentin Thill, Christopher Sokolowski, Ivan Thirion, Brent Michael Smith

ACADÉMIE DE LA VOIX DE LA FONDATION DES TREILLES 2021 – LE BEL CANTO ROMANTIQUE

En 1866, le vieux Rossini pose un regard plein de nostalgie sur l’art des castrats. « Leur suppression, écrit-il à l’historien Ferrucci, fut à l’origine de l’affreuse décadence du bel canto italien ».
« Affreuse décadence », en 1866 ! Mais qu’entend le compositeur de La Cenerentola et de Semiramide par bel canto ?
Ce beau chant remonte à la fin du XVIIe siècle. Il avait pour principe, non l’expression naturelle, mais l’essor surnaturel de la voix humaine vers les régions de l’âme où la parole n’a pas accès. De la « roulade » si décriée, que nous appelons aujourd’hui vocalise, Balzac dit même qu’ « elle traverse l’espace en semant dans l’air ses germes qui, ramassés par les oreilles, fleurissent au fond du cœur ».
Mais il n’y a pas que la roulade et le sport vocal. Ce beau chant touche d’abord par la maîtrise du souffle, l’onction de la ligne, la variété des couleurs – des coloratures exactement. Un jour qu’on demandait à Dame Joan Sutherland de définir le bel canto, elle répondit : « l’aigu piano ».
Si Rossini regrette le temps de Farinelli, lui-même appartient à cette première école romantique qui, non seulement ne veut pas renoncer aux prestiges du chant comme religion, mais lui ouvre des horizons inattendus. Ses successeurs Bellini et Donizetti à leur tour rendront hommage à cette conquête majeure de la culture italienne. Verdi même, qui s’était d’abord imposé contre l’ornement, finit dans Rigoletto ou La Traviata par pratiquer en maître cette ancienne magie.
C’est donc à eux que l’Académie de la voix consacrera sa cinquième édition, au cours d’une semaine aux Treilles dont le professeur invité sera l’immense belcantiste Patrizia Ciofi. Style, syntaxe, technique, répertoire, qui mieux que la soprano toscane peut transmettre aux jeunes artistes les secrets de ce chant tout à la fois sensuel et céleste ?

Afficher la suite
Concert de clôture du 30 octobre 2021
Les Treilles 2021 © Dominique Laugé

À (RÉ)ÉCOUTER

Vincenzo Bellini (1801 - 1835), I Capuleti e i Montecchi

Académie de la voix 2021, samedi 30 octobre 2021
Héloïse Mas mezzo-soprano
Afficher le détail
1. Se Romeo t'uccise un figlio
Académie de la voix 2021, samedi 30 octobre 2021
Sandra Hamaoui soprano
Afficher le détail
Académie de la voix 2021, samedi 30 octobre 2021
Eugénie Joneau mezzo-soprano , Christopher Sokolowski ténor
Afficher le détail
1. Mon idole !... Que moi je t'oublie !
Académie de la voix 2021, samedi 30 octobre 2021
Afficher le détail
Académie de la voix 2021, samedi 30 octobre 2021
Ivan Thirion baryton
Afficher le détail
Académie de la voix 2021, samedi 30 octobre 2021
Afficher le détail

Gioachino Rossini (1792 - 1868), Le Barbier de Séville

Académie de la voix 2021, samedi 30 octobre 2021
Héloïse Mas mezzo-soprano , Ivan Thirion baryton
Afficher le détail
Académie de la voix 2021, samedi 30 octobre 2021
Eugénie Joneau mezzo-soprano
Afficher le détail

Giuseppe Verdi (1813 - 1901), Les Vêpres Siciliennes

Académie de la voix 2021, samedi 30 octobre 2021
Afficher le détail
Académie de la voix 2021, samedi 30 octobre 2021
Afficher le détail
1. Deh non volervi vittime

Vincenzo Bellini (1801 - 1835), I Capuleti e i Montecchi

Académie de la voix 2021, samedi 30 octobre 2021
Patrizia Ciofi soprano
Afficher le détail
DIRECT
Titre de l’épisode
Nom de l’émission – Episode 2
--:-- / --:--